Forme Audace, forme maison

L'attractivité d'un soulier dépend de trois éléments : son patronage, sa construction et surtout de sa forme. C'est elle qui donne le style général à la chaussure et des indices quant à son utilisation prévue. Un bout rond, plutôt large et court sera parfait lors de vos périples bucoliques tandis qu'un bout carré et effilé sera à votre avantage dans un univers plus urbain. Ce n'est qu'une analyse primaire, le patronage et le cousu participant également à l'allure et l’usage du soulier. Au-delà d'un aspect purement stylistique, la forme définit le chaussant. Il se caractérise par les proportions de l'intérieur de la chaussure, soit le volume nécessaire au pied. Un chaussant adapté à ses pieds est fondamental pour assurer confort et longévité de la paire. Nous n'avons pas tous les mêmes pieds et toutes les formes ne peuvent convenir. Lors de la création de la forme, il faut donc trouver un juste équilibre entre style et confort. Sacré challenge ! L'élaboration d'une forme est un gros investissement pour une jeune marque. Il faut d'abord travailler avec un formier qui va réaliser un prototype de forme. Son rôle est de transcrire le style souhaité tout en s'assurant que les volumes soient cohérents afin que le chaussant soit accueillant. L'atelier va ensuite réaliser un prototype de chaussure. C'est à ce moment que l'on peut véritablement évaluer la forme. Toutes modifications engendrent la création d’une nouvelle forme et d’un prototype de chaussure. La validation finale peut demander de nombreux prototypes, ce qui est onéreux et chronophage.

L'un de nos prototypes de forme, réalisé en bois afin d'être facilement modifiable.

Pour simplifier le travail des marques, de nombreuses usines possèdent un catalogue de formes qu’elles proposent à leur clients. D'un point de vue purement économique, les avantages sont nombreux. L'usine rentabilise ses investissements et travaille avec un parc qu'elle maîtrise. La marque se lance rapidement sur le marché sans devoir investir en recherche et développement. C'est souvent le choix des nouveaux acteurs qui ne produisent pas eux-mêmes. Pourtant, n'est ce pas la forme qui représente le mieux le style d'un chausseur ? Chez Point de Paris, la création d'une forme maison a toujours été une évidence. Aucune forme existante ne pouvait nous satisfaire et nous avions une idée bien précise de l'allure que nous voulions pour nos paires. Cette première forme devait être charismatique, audacieuse et incarner le style français. Le bout serait serre d'aigle avec des arêtes très prononcées.

La tâche n'a pas été facile : quatre prototypes, deux parcs de forme et plusieurs pièces d'emboîtage auront été nécessaires ! Une forme au bout si travaillé demande une grande attention lors du montage et un réglage très précis des machines. Lors de ces moments particulièrement techniques et stressants, il faut une équipe soudée entre le formier, le responsable de l’atelier et nous-mêmes.

Un bout plongeant ainsi que des arêtes marquées qui semblent sans fin : c’est le style Point de Paris.


Le résultat est au delà de nos espérances ! Nous avons réussi à créer une forme charismatique et confortable. Les investissements et la patience nécessaires pour aboutir à ce résultat nous semblent aujourd’hui bien faibles lorsque nous bichonnons nos chaussures. Une fois n’est pas coutume, nommer cette forme a été très simple : Audace.

Amicalement.

0 vue

S'abonner à notre Newsletter

© 2020 by QUATROM.

Crédits photo Florent Peschisolido et Quatrom

0